« Ce que signifie être parent » par Lise Bourbeau

Le texte ci après a été écrit par Lise Bourbeau.
Si vous n’êtes pas un lecteur habituel de Lise, vous allez certainement réagir, sa vision de notre responsabilité dans la vie étant « particulière ».
De mon point de vue, ce texte est un magnifique description du travail personnel à faire dans cette vie puisque, bien que nous parlions ici de notre relation avec notre enfant, il s’agit, bien évidemment, de notre relation à nous même en miroir également.
Et, très clairement, nos enfants nous y aident magistralement !!

CE QUE SIGNIFIE ÊTRE PARENT  par Lise Bourbeau

Si vous êtes parent ou si vous avez l’intention de le devenir, il est tout d’abord important de savoir ce qui vous motive. Hélas, certaines personnes veulent avoir un enfant pour une des raisons suivantes :

  • Vouloir donner à son enfant ce qu’on n’a pas reçu soi-même
  • Pour retenir le conjoint
  • Pour faire plaisir à ses propres parents
  • Pour satisfaire la croyance qu’il est anormal de ne pas avoir d’enfant
  • Pour avoir de l’aide à la maison ou financièrement
  • Pour ne pas paraître égoïste aux yeux des autres et de la société
  • Par ennui
  • Pour arranger ses problèmes de couple
  • Pour avoir quelqu’un à dominer

À part toutes ces raisons qui sont déconseillées, il y en a deux qui sont importantes et devraient guider le désir d’avoir un enfant :

  • Vouloir apprendre sur soi à travers notre relation avec l’enfant, c’est-à-dire devenir conscient des aspects de nos parents que nous avons plus ou moins acceptés.
  • Vouloir donner l’occasion à une âme de se réincarner afin de cheminer à travers sa relation avec nous, notre famille et notre environnement.

Être parent représente donc une très grande opportunité pour apprendre ce qui suit :

  • L’AMOUR VÉRITABLE, L’ACCEPTATION: En effet, nous avons l’occasion de vérifier si nous pouvons accepter l’enfant tel qu’il est. Cela n’implique pas nécessairement de lui donner le droit de faire tout ce qu’il veut. On peut accepter ce qu’il est sans pour autant accepter ce qu’il fait. Lorsqu’un enfant fait une crise et qu’on tente de l’en empêcher en lui donnant un bonbon, le cajolant, le réprimandant, lui donnant une tape ou en le punissant, ce n’est pas de l’amour inconditionnel. On veut qu’il agisse tel que nous le décidons. L’accepter, c’est lui donner le droit d’ÊTRE colérique sans pour autant tolérer sa façon d’agir. On peut l’amener dans sa chambre en lui disant qu’il a le droit d’être colérique, d’être réactif pour le moment, mais que la famille n’a pas à tolérer ses cris. Il peut crier tant qu’il veut dans sa chambre et quand il se sentira mieux, il pourra en sortir. Par après, ce sera beaucoup plus facile de lui demander s’il veut parler de ce qu’il a vécu et surtout comment il se sent.
  • LE RESPECT: Respecter, c’est arrêter de croire que l’enfant doit adhérer à nos croyances et satisfaire nos désirs. Il a ses propres expériences à vivre selon le plan de vie de son âme qui est différent du nôtre.
  • LA RESPONSABILITÉ: Apprendre à être responsable et enseigner la responsabilité à notre enfant semble être l’apprentissage le plus difficile pour la plupart des parents. En  effet, le parent se croit responsable du bonheur et de la santé de son enfant. Le plus vite nous apprenons que ce désir est irréaliste, donc impossible à réaliser, le plus serein nous deviendrons. Je vous rappelle qu’ÊTRE RESPONSABLE c’est savoir que chaque être humain crée sa vie et s’attire sans cesse des conséquences à assumer. Par exemple l’enfant est face à la conséquence de sa colère quand il doit aller dans sa chambre pour vivre sa crise. S’il devient de plus en plus colérique, il s’apercevra que les conséquences vont s’aggraver, car il aura plus de difficultés à se faire des amis et à avoir de bonnes relations. Voilà ce qu’un parent doit faire pour aider son enfant : le mettre face au fait qu’il a le droit d’être tel qu’il veut, mais qu’il y aura toujours des conséquences à tous ses choix.
  • APPRENDRE SUR SOI: Quand vous vous apercevez que vous jugez ou accusez votre enfant de quoi que ce soit, voilà une bonne occasion à utiliser pour mieux vous connaître et prendre conscience à travers votre enfant. Si vous vous mettez en colère parce que votre enfant est difficile et ne vous écoute pas, cela signifie que vous avez oublié la notion de responsabilité. Sa façon d’ÊTRE est exactement ce dont vous avez besoin à ce moment-là pour apprendre. En utilisant l’exercice du miroir, regardez de quoi vous l’accusez. Si c’est d’être irrespectueux, par exemple, vous découvrez ainsi que vous ne vous acceptez pas quand vous êtes irrespectueux et que vos propres parents vous ont certainement aussi jugés d’être irrespectueux, même si vous aviez un comportement différent. Je vous rappelle que s’aimer veut dire accepter tous nos aspects, autant positifs que négatifs, même ceux avec lesquels nous ne sommes pas d’accord. C’est se donner le droit d’être humain. Ce n’est qu’ainsi que nous pouvons améliorer nos relations et qu’un changement est possible.
  • S’EXPRIMER ET FAIRE NOS DEMANDES: À cette époque de communication, il est important de beaucoup parler aux enfants et surtout d’arrêter de les traiter comme des bébés. On s’aperçoit que les enfants nouveaux sont de vieilles âmes qui ont beaucoup de sagesse et de compréhension. Le parent n’a pas à dominer son enfant, à lui montrer que c’est lui le (ou la) chef à la maison. Ce genre d’éducation est la pire pour les enfants nouveaux. Le parent peut partager ses sentiments à l’enfant, ses doutes sur comment agir parfois avec lui, sa difficulté à accepter certaines attitudes, ses rêves pour son avenir, tout en lui disant que sa vie lui appartient et qu’il ne cherche pas à le changer. L’enfant a la capacité de sentir quand un parent est responsable et n’a pas d’attentes. Une relation ouverte, vraie et sans attentes est tout ce qu’un enfant désire.

En conclusion, il y a une chose dont vous devez vous souvenir en tant que parent: la grande opportunité que cela représente pour apprendre l’AMOUR inconditionnel de vous-même et des autres.

Avec amour,
Lise Bourbeau

texte tiré de l’Infolettre mensuelle  http://www.ecoutetoncorps.com

Une réflexion sur “« Ce que signifie être parent » par Lise Bourbeau

  1. ce texte me touche profondément, il est rempli de sagesse,un bel enseignement!
    je le vis ces jours, avec mon fils ainé, il me faut réflèchir à notre positionnement
    c’est sure, nos enfants sont nos maîtres de sagesse
    un atelier me plairait, prendre du temps pour réfléchir à notre parcours, en tant que parent
    merci beaucoup de ce partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.